Mardi 27 mars 2018

29 mars 2018

Bonjour,

Pour cette soirée, le thème choisi est les jeux dont l’unique ou le principal élément sont les dés.

Nous sommes six joueurs et nous débutons par Space cadets dice duel un jeu de Geoff Engelstein et Sydney Engelstein édité par la société Stronghold games en 2013. C’est un jeu qui se joue par équipe et tous en même temps ! Chaque équipe dirige un vaisseau spatial et le but est de détruire le vaisseau adverse. Pour cela, les joueurs sont affectés chacun à un poste : diriger le vaisseau sur la carte, préparer les torpilles, mettre en place les boucliers…

Et c’est parti. Les capitaines lancent des dés qu’ils distribuent à leurs équipages. À leur tour, cela leur permet de lancer des dés pour accomplir leurs tâches. Le premier vaisseau qui subit quatre coups explose…et son équipage avec !

 

 

Nous continuons avec La grande évasion un jeu de Hajo Bücken édité par la société Ravensburger en 1985. Le jeu représente sept prisonniers qui s’évadent et qui vont rejoindre des embarcations. Au début de la partie, chaque joueur écrit l’ordre d’arrivé des détenus dans les barques. Puis, à chaque tour de jeu, on choisit 3 dés de couleur. Il y a un dé pour chaque pion représentant les évadés. On lance les dés et on fait avancer les pions correspondants. En plus, on peut choisir un quatrième dé, qui est blanc. Il servira à faire reculer un pion. À la fin, on marque des points en fonction de l’arrivé des pions par rapport à notre prévision du début de partie.

 

Pour terminer cette soirée, nous ressortons Vegas de Rüdiger Dorn édité par la société Alea en 2012. Il y a six casinos, correspondants aux six faces d’un dé, dans lesquels se trouvent de l’argent. Nous lançons nos dés et le principe est d’être majoritaire en nombre de dés dans un casino pour s’emparer de l’argent. Après quatre manches, le plus riche l’emporte.

 

À Bientôt !

Publicités

Mardi 13 mars 2018

20 mars 2018

Bonjour,

Pour cette soirée placée sous le thème des enchères, nous voilà cinq.

En attendant que tout le monde soit arrivé, François nous a apporté un ancien jeu de courses intitulé : Stock-cars, le jeu à bagarre, tout un programme.

 

Nous commençons ensuite avec Art moderne un jeu de Reiner Knizia. Ce jeu, comme bien des jeux de cet auteur, a connu plusieurs éditions avec des visuels différents. Il s’agit ici de l’édition française édité par Matagot.

L’idée est d’acquérir des tableaux puis de les revendre au meilleur prix. La côte des peintres varient suivant la quantité de tableaux vendue à chaque manche. Chaque tableau sera vendu suivant une des cinq formes d’enchères. Le plus riche à la fin des quatre manches l’emporte.

 

Le jeu suivant High society est aussi de Reiner Knizia qui a fait beaucoup de jeux basés sur des enchères. Une fois encore ce jeu existe dans plusieurs versions. Nous jouons avec celle édité par Ravensburger. Nous possédons au départ tous la même somme d’argent. Il va falloir acquérir des cartes positives de un à dix et éviter les cartes négatives. Acquérir beaucoup de cartes ne suffit pas car, et c’est vraiment l’astuce de ce jeu, le joueur avec le moins d’argent à la fin est éliminé même si c’est lui qui a le plus de points grâce aux cartes qu’il a pu acquérir.

 

Comme il nous reste du temps, nous terminons cette soirée avec Encore ! un jeu de Markus et Inka Brand. Chaque joueur dispose d’une feuille de marque. À l’aide de six dés, il faut cocher des cases et essayer d’optimiser sa feuille pour marquer le maximum de points.

À bientôt !

Mardi 27 février 2018

3 mars 2018

Bonjour,

Pour cette nouvelle soirée, placée sous le thème de la course, nous avons le plaisir d’accueillir pour la première fois : Marie, Betty et Samuel.

Nous sommes donc neuf participants et nous nous séparons en deux groupes. Nous allons toutefois jouer quand même aux même jeux mais dans différentes éditions. Pour débuter il s’agit d’une course de cochons avec Schweins galopp un jeu de Heinz Meister. D’un côté avec la version édité par Abacusspiele et de l’autre avec une version faite maison par Estelle, pour les cochons et la nourriture, en pâte Fimo, et moi-même pour les cartes. Le jeu est également édité en français sous le nom de Groin devant.

 

 

Nous voici maintenant dans les courses de chars au temps de la Rome antique avec Avé César et des vaisseaux futuristes avec Q-jet21xx. Il s’agit du jeu de Wolfgang Reidesser dans deux éditions, une d’origine allemande mais qui a paru en français et une japonaise.

 

 

 

Pour terminer cette soirée, nous enfilons nos casaques avec Royal turf et Winner’s circle de Reiner Knizia. Une fois de plus, il s’agit du même jeu dans deux éditions différentes.

Rendez-vous dans quinze jours !

 

Mardi 13 février 2018

20 février 2018

Bonjour,

Nous accueillons pour cette nouvelle soirée deux nouveaux venus : Claude et un autre Geoffrey.

Pour cette soirée placée sous le signe de la bagarre, nous avons commencé par une partie de Love letter le jeu de Seiji Kanai. Cette fois-ci dans une version Game of thrones. Thème qui correspond bien au but du jeu : éliminer tous ses concurrents.

 

Vint ensuite le tour de King of Tokyo le jeu de Richard Garfield. Nous jouons chacun un monstre qui doit, là aussi, éliminer tous ses adversaires ou gagner 20 étoiles pour remporter la partie.

 

Et pour finir, nous dégainons les flingues de concours pour jouer à Ca$h n’guns de Ludovic Maublanc. Inspiré par le film de Quentin Tarentino Réservoir dogs, nous sommes des malfrats dont le partage du butin tourne au règlement de comptes.

 

Une fois de plus, ce fût une excellente soirée pleine de rires et de bons moments !

 

Mardi 30 janvier 2018

5 février 2018

Bonjour,

Ce soir le thème était les jeux dans l’univers de Star Wars. Comme nous n’étions que quatre, nous avons joués à Star Wars Destiny. C’est un jeu de cartes et de dés de Corey Konieczka et Lukas Litzsinger édité en 2016. Il se joue uniquement à deux. Chaque joueur dispose d’un ou plusieurs personnages avec un certain nombre de points de vie. le but est de ramener à zéro les points de vie du joueur adverse. Si vous voulez en savoir plus, j’ai réalisé cette petite vidéo.

 

Nous avons ensuite joué à Love letter un jeu de Seiji Kanai. Il s’agit ici d’une version Star Wars réalisé par mes soins. Le but de ce jeu est d’éliminer tous ses adversaires. Le jeu d’origine se joue de deux à quatre mais par la suite des cartes ont été ajoutées. Dans cette version, on peut y jouer jusqu’à huit.

 

À dans quinze jours !

Mardi 16 janvier 2018

23 janvier 2018

Bonjour,

Nous avons débuté cette soirée avec le désormais classique Dixit; un jeu de Jean-Louis Roubira qui a obtenu le Spiel des Jahres en 2010. Ce jeu est constitué uniquement de cartes avec des dessins. Ceux-ci sont volontairement sujets à interprétations diverses.

Le principe est le suivant : un joueur, appelé conteur, pose une de ses cartes face cachée sur la table en disant une phrase. Par exemple : « l’avenir est incertain ». Tous les autres joueurs vont alors, à leur tour, poser une carte face cachée qui leur semble se rapprocher le plus de cette phrase.

Ensuite, les cartes sont retournées face visible et les joueurs votent pour la carte qu’ils pensent être celle du conteur. On marque des points en trouvant la bonne carte, mais aussi si d’autres votent pour votre carte. Attention, si tout le monde votent pour la carte du conteur, celui-ci ne marque aucun point. L’idée est donc qu’il ne faut pas être trop évident dans sa formulation.

 

Dans la même veine de choisir une carte de sa main, mais dans un tout autre genre, voici Joking hazard un jeu où il faut proposer une carte de sa main pour terminer une histoire en 3 cartes, comme 3 cases de bande dessinée. L’idée ici étant qu’il s’agit d’un jeu volontairement très cru.  Le jeu étant en anglais, on en profite aussi pour apprendre ce que l’on apprend pas à l’école…

 

Nous passons ensuite à un autre classique : Set, un jeu de Marsha J. Falco. Il s’agit de trouver, le plus rapidement possible, un ensemble de 3 cartes. J’en ai fait la description ici.

 

Cette fois-ci, on ne plaisante plus. Nous sommes à l’époque du Far-west. Suivant notre rôle, nous devons soit éliminer le shérif, soit le protéger. Bang, le jeu de dés est un jeu de Michael Palm et Lukas Zach.

 

Nous terminons cette soirée par un jeu de Reiner Knizia : Figaro. Il s’agit d’un jeu de cartes où il faut accumuler le moins de cartes pour choisir un morceau de tapis le plus court possible. Le but étant, à la fin des 3 manches, d’avoir le tapis le plus court pour être le plus près du roi.

À bientôt !

Petit bilan des soirées jeux de l’année 2017

19 janvier 2018

Bonjour,

Je vous propose un petit bilan des jeux qui ont été joués au cours de l’année passée lors de nos soirées jeux de société.

Nous avons joués à 30 jeux différents dont voici la liste classée par ordre alphabétique. Les soirées ayant débuté en août, nul doute que nous ferons mieux cette année.

• 7 wonders
• À la bouffe !
• À la carte
• Broom service
• Camel up
• Code names
• Die Schatzinsel
• Du balai !
• Donjons & Dragons
• Esquissé
• Exit : Le tombeau du Pharaon
• Exit : Le laboratoire secret
• Gambit 7
• Identik
• Kingdomino
• La crypte de la créature
• Love letter
• Mama mia !
• Non merci 
• Pandémie
• Rencontre cosmique
• Ricochet robot
• Roll through the ages
• Streams
• Strike
• That's life
• Unanimo
• Une pointe de chantilly
• Wa-wa zabi
• Zocken

31ème soirée

10 janvier 2018

Mardi 2 janvier 2018

3 janvier 2018

Bonjour,

Et voilà, c’est reparti pour une année de jeux !

Pour entamons cette nouvelle année avec la deuxième boite de la série Exit, Le laboratoire secret un jeu de Inka Brand et Markus Brand. Il s’agit d’une version boite des Escapes game que l’on trouve désormais un peu partout en France. Nous sommes enfermés dans un laboratoire et nous devons nous en échapper le plus vite possible. Bien…il nous faudra presque deux heures !

 

Pour nous remettre de nos émotions, nous continuons avec un jeu beaucoup plus léger : Bubble talk. L’idée du jeu est de faire des propositions de texte via des cartes avec des bulles et un des joueurs vote pour la proposition qui lui plaît le plus. Le joueur qui gagne l’image devient le nouveau juge.

Pour finir cette soirée (déjà?), nous jouons au Loup-garou pour une nuit un jeu de Ted Alspach et Akihisa Oku. Le jeu dure 10 minutes et nous en ferons 3 parties de suite. J’ai joué le rôle de maître du jeu mais il existe une application officielle qui remplace ce rôle.

 

Rendez-vous dans 15 jours !

30ème soirée

27 décembre 2017